La paroisse orthodoxe à Białowieża

Le village de Bialowieza fut fondé à l’époque où le roi Vladislas Jagiello décida de construire un pavillon de chasse au milieu de la Forêt de Bialowieza, sur la rivière de Lutownia en 1409. Vers la fin du 16éme siècle, le pavillon royal de chasse fut déplacé sur la rive droite de la rivière Narewka. La surface habitée grandissait sans cesse pour former ensuite ce qu’on appelle la Clairière de Bialowieza. Quelques villages y furent fondés, et ils sont connus aujourd’hui sous le nom commun de Bialowieza, bien que le « vrai » village Bialowieza n’existe plus depuis 1710.

Pendant la période de fondation du village de Bialowieza, les confins de la Forêt de Bialowieza étaient habités par les Ruthènes. Les Ruthènes appartenaient à l’Eglise orthodoxe, mais après 1596 ils furent forcés à joindre l’Eglise Uniate. D’après la tradition orale, la première petite église existait à Bialowieza déjà au 17é siècle. Elle fut brûlée au début du 18 e siècle avec le village entier, suite à la lutte contre la peste qui ravageait la région.

La première église- paroisse pour les habitants de Bialowieza se trouvait à Szereszewo. Depuis 1680 et jusqu’à 1800, la nouvelle église de Suchopol devint l’église paroissiale pour les villageois de Bialowieza. En 1793 on construisit à Bialowieza la première église en bois ce qui permit d’établir la paroisse indépendante, en 1800 ou 1801.

En 1839, l’Eglise Uniate de Pologne, subordonnée au pape, fut supprimée par les autorités russes. L’église et les paroissiens de Bialowieza purent alors rejoindre de nouveau l’Eglise Orthodoxe.

L’état de l’église en bois se dégradait continuellement, ce qui obligea les habitants de Bialowieza de construire la nouvelle église en bois en 1853. Celle- ci fut consacrée à St. Nicolas- un des plus grand saints de l’Eglise orthodoxe.

En 1860 on fonda l’école paroissiale à Bialowieza et en 1890 deux autres petites écoles furent ouvertes dans les hameaux de Pogorzelce et Teremiski. En 1870 on créa le conseil paroissial afin de prendre un meilleur soin de l’église. A l’époque, la paroisse possédait deux chœurs qui chantaient pendant les célébrations religieuses : l’un se composait de jeunes garçons, tandis que l’autre des employés de l’administration locale.

Au bout des 25 ans l’église se trouvait dans un état très mauvais. La décision de construire une nouvelle église fut prise avant l‘année 1888, quand la Forêt de Bialowieza fut incorporée parmi les terrains privés des tsars russes. La construction de l’église « la plus belle de toute la province de Grodno » s’acheva le 22 janvier 1895 (conformément à l’ancien calendrier ). Cette église fonctionne depuis pour les habitants de Bialowieza et des villages entourants.

En 1900, 2315 fidèles faisaient parti de la paroisse. En août 1915, la population locale dut faire face aux dangers de la guerre et fut forcée de fuir loin en Russie. Pendant ce temps, tout l’équipement ainsi que les ornements (y compris une grande cloche), furent évacués en Russie et, malheureusement, y disparurent.

Après la 1 e Guerre Mondiale, les paroissiens décimés par les maladies et la pauvreté retournèrent dans leurs maisons à Bialowieza bien que celles- ci étaient dans la plupart de cas gravement endommagées. Petit à petit ils se mirent à réparer leur église et à s’occuper de son ornement. Juste avant la 2 e Guerre Mondiale, le nombre de paroissiens dépassait largement les 5000 personnes.

Le 1 septembre 1939, deux avions allemands larguèrent des bombes qui endommagèrent très sérieusement l’église. Seulement en 1943 le prêtre Klaudiusz Puszkarski et les paroissiens reçurent la permission de réparer le temple. Malheureusement, les fresques de l’église furent endommagées au point qu’il n’y avait pas d’autre possibilité que de les repeindre. Pendant la guerre, les Nazis organisaient les exécutions justes devant l’enceinte de l’église. Plus de 90 personnes furent pendues sur les arbres environnants.

Après la 2e Guerre Mondiale, et pendant les dernières décennies, plusieurs réparations furent effectuées. L’entourage du temple ainsi que l’intérieur furent mis en ordre. L’équipement de l’église et son ornement furent renouvelés et complétés.

Depuis 1979 la fonction du recteur de la paroisse a été confiée au père Sergiusz Korch. La paroisse a très souvent l’honneur d’accueillir les hiérarques de l’Eglise orthodoxe du monde entier. Dernièrement, en 2001 le patriarche d’Alexandrie et toute l’Afrique- Pierre VII a rendu visite à la paroisse. Les hommes politiques comme p.ex. Ministre des affaires étrangères d’Allemagne Joschka Fischer ou ex-présidant polonais Aleksander Kwasniewski ont visité notre église également. Aussi, beaucoup de prêtres orthodoxes et d’autres confessions visitent le temple. Il y a presque 20 ans, la paroisse a commencé une étroite collaboration avec la paroisse protestante de Lausanne (Suisse). En mois de mai, la paroisse accueille de nombreux participants au Festival de la Musique Orthodoxe à Hajnowka, un festival d’une grande renommée mondiale. Nombreux sont aussi les touristes de monde entier, qui viennent à l’église pour admirer l’unique iconostase en porcelaine chinoise de Pologne.

En 1989, la Fraternité de la Jeunesse Orthodoxe en Pologne a créé un centre d’éducation à Bialowieza, où on organise des séminaires et des camps d’été.

Actuellement, à la paroisse de Bialowieza appartiennent env. 1000 personnes. Les fêtes paroissiales sont célébrées le 22 mai- le jour de St. Nicolas et le 14 octobre- le jour de la de la Mère de Dieu Protectrice.

La paroisse orthodoxe administre aussi le cimetière local fondé au début du 18e siècle. Si paradoxal que cela puisse paraitre, le cimetière est un exemple d’œcuménisme, y étant enterrés de nombreux fidèles d’autres confessions et des non- croyants. Les tombes les plus anciens datent de 1870. Au cimetière se trouve aussi une chapelle orthodoxe consacrée au St. Cyrille et Méthode construite en 1873.

La communauté orthodoxe est la plus ancienne et la plus grande à Bialowieza. Néanmoins il y a aussi d’autres communautés religieuses dans le village. Les catholiques (800 personnes) ainsi que baptistes (env. 10 membres) possèdent leurs propres temples. Les Témoins de Jéhovah, Penticostals et les membres de l’Eglise de Dieu en Christ font partie des communautés qui se rassemblent hors Bialowieza. Malheureusement il n’y plus de Juifs à Bialowieza. Leur grande communauté (500 personnes) fut exterminée par les Nazis lors de 2 e guerre mondiale.